Mobilize EZ-1, le successeur de la Renault Twizy, devient Duo et Bento

Le Salon Viva Technology, alias Vivatech, s'est tenu au Paris Expo Porte de Versailles du 16 au 19 juin 2021. Ce rendez-vous annuel dédié à l'innovation technologique et aux start-up avait comme exposant Mobilize, la nouvelle marque du groupe Renault consacrée aux nouvelles mobilités pour un écosystème durable avec des solutions flexibles de mobilité et d'énergie.
A cette occasion, Mobilize a mis en avant, entre autres, 2 quadricycles électriques qui succéderont aux Renault Twizy et Renault Twizy Cargo...Pas envie de tout lire ? Regardez la vidéo !

Duo et Bento

Ce n'est pas vraiment une nouveauté puisque le Mobilize EZ-1 avait déjà été présenté en janvier dernier. Ce qui est nouveau c'est que l'EZ-1 a changé de nom, il faut maintenant l'appeler "Duo", et qu'il sera proposé en version cargo sous le nom de "Bento". Ces noms ont été déposés au bureau européen des marques et brevets, ce qui permet de déduire deux choses : la première est que ces noms ne devraient plus changer; la deuxième est que l'EZ-1 n'était pas seulement une occupation stratégique de terrain comme pouvait me le laisser craindre sa présentation assez légère en début d'année, et c'est une bonne nouvelle.

Autopartage, autopartage vous dis-je !

La mauvaise nouvelle pour moi, est que le Mobilize Duo ne sera définitivement pas à vendre. Pour Renault et Mobilize la nouvelle mobilité passe obligatoirement par l'autopartage et c'est ce qui a été répété pendant toute la durée du salon. "Passer de la propriété à l’usage" a été le maître mot des intervenants de Mobilize, pratiquement un élément de langage. La location se fera soit au temps ou au kilométrage.

Au niveau purement technique on n'en a pas appris beaucoup plus, je dirais même qu'il a un peu plus de flou. Toujours prévu pour 2023, Le Duo a été présenté avec une robe un peu différente de l'EZ-1, pas forcément plus attrayante à mon avis. Sa version cargo, le Bento, pourra contenir près de 1 m3. Ces véhicules seront conçus pour être mieux protégés que la Twizy, d'où les portes avec des vitres, facilement réparables et nettoyables, les aléas de l'autopartage obligeant à prendre de telles précautions. Effectivement, les Twizy en autopartage vieillissent très mal, Totem Mobi en sait quelque chose. Pour les mêmes raisons, le Duo sera un véhicule très connecté afin de connaître à distance sa disponibilité, son emplacement et l'état de sa charge par exemple. 

Mobilize EZ-1, le successeur de la Renault Twizy, devient Duo et Bento
 

La solution de batteries échangeables présentée avec l'EZ-1, sans être encore éliminée, semble s'éloigner puisque "l’autopartage, c’est en moyenne 30 minutes d’utilisation et 7 kilomètres parcourus, donc avec 100 kilomètres, il y aurait largement de quoi faire" explique Gilles Normand, vice-président véhicules chez Mobilize.

23% de la population mise à l'écart

Pourquoi le strict autopartage serait-il une mauvaise nouvelle ? Serais-je contre ? Pas du tout. Je crois que c'est une solution d'avenir, malgré les difficultés de mise en œuvre et les interrogations qu'on peut avoir sur son équilibre économique et son financement publique.
Seulement j'ai la faiblesse de penser qu'en dehors des gros centres urbains il y a des gens... D'après l'INSEE, 23 % de la population française vit dans une ruralité variant entre le grand éloignement et la proximité de ces centres. Que leur propose Mobilize ? Rien. Il n'accéderont pas aux services d'autopartage c'est évident. En matière de véhicules électriques ils devront se reporter sur la Dacia Spring, et s'ils ne veulent pas d'une voiture ou n'ont pas le permis, sur la Citroën Ami, la Microlino ou autres quadricycles électriques concurrents à venir. 

Alors pourquoi ne pas proposer à la vente le Duo qui, compte tenu des améliorations qu'il présente, aurait probablement plus de succès que la Twizy ? Ne pas le faire, c'est écarter près d'un quart de la population française. Ne pas le faire, c'est oublier que les gens sensibles à l'écologie, ont souvent des envies de ruralité, justement. C'est aussi ignorer que la crise du Covid a fait découvrir à beaucoup le charme des petites villes, moins touchées, moins contraintes. Ils s'y intéressent donc plus, d'ailleurs le prix de l'immobilier y augmente plus qu'ailleurs, c'est un signe. Il se pourrait qu'à moyen terme ces 23% soient beaucoup plus...

Crédits photo : L'argus

Sources :
L'argus :  https://www.largus.fr/actualite-automobile/mobilize-duo-decouverte-du-quadricycle-electrique-au-salon-viva-tech-10650412.html

Insee : https://www.insee.fr/fr/statistiques/3715314









Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire